10 février 2008

Il y a un an , je découvrais cette merveilleuse exposition au Musée Van Gogh à Amsterdam..."Van Gogh et les expressionnistes"

après sa mort, en 1890, Vincent Van Gogh, qui n'avait vendu qu'une toile de son vivant, a influencé toute une génération d'artistes.

En France: Derain, Vlaminck, Matisse, que l'on appellera bientôt les «fauves». En Allemagne et en Autriche, les futurs expressionnistes sont emballés, comme le montre l'exposition d'Amsterdam: Kirchner, Heckel, Kandinsky, Klee, Klimt, Kokoschka, mais aussi Egon Schiele, jeune peintre surdoué, à l'existence fulgurante. Ces artistes transforment en mythe l'histoire tragique de Van Gogh. Sa technique, fondée sur la nervosité de la touche, l'exagération des lignes et des couleurs, leur permet de rendre l'expression des sentiments et des émotions. Alors que s'exacerbent les tensions qui mèneront à la Première Guerre mondiale, ils trouvent dans cette peinture exaltée une manière de restituer leurs propres angoisses.
Les tableaux

Vingt-cinq années séparent les Tournesols, réalisés par Van Gogh en 1889, des Tournesols fanés peints par l'Autrichien Egon Schiele en 1914. La filiation est évidente, même si les premiers irradient de lumière alors que les seconds exhalent le deuil et la tristesse.
Les motifs

Les couleurs vives de la palette de Van Gogh ont moins retenu l'attention d'Egon Schiele que les lignes et les contours, contrairement à la plupart des expressionnistes. Les Tournesols fanés, sorte de grands yeux vides et noirs, en sont l'illustration. Les fleurs et les feuilles lourdement ourlées de noir accentuent le caractère lugubre de la scène. Le soleil lunaire qui se profile dans le fond évoque le crépuscule d'un monde qui s'effondre.
L'interprétation


Aux antipodes du tableau solaire de Van Gogh, celui de Schiele - appelé aussi Soleil d'automne - apparaît comme le symbole de la souffrance humaine dans une Europe dévastée par la guerre. L'Autrichien fait partie des artistes qui se sont identifiés à Van Gogh, endossant le rôle de martyr de l'art moderne. Il ne se suicidera pas, mais, comme Vincent, il mourra jeune, de la grippe espagnole, à 28 ans.

Van Gogh et les expressionnistes. Musée Van Gogh d'Amsterdam.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour Nicole
Tu me donnes une irresistible envie de visiter ce musée.
Bises
jacques