30 mars 2006

article de Marion Chavot Journaliste à "la montagne"

"De la peinture jusqu’au bout des ongles

Elle peint comme elle respire. Sans réfléchir. Nicole Fraysse expose ses œuvres au musée du Jacquard de Roubaix jusqu’au 5 mai. Un talent à l’état brut. Portrait.

Aurillac – Roubaix. Via Bordeaux. Nicole Fraysse a parcouru beaucoup de chemin depuis 1963. Tant sur le plan personnel, géographique que professionnel. Aujourd’hui, c’est une artiste. Mais elle n’aime pas ce mot. « Je me considère plus comme une plasticienne. Peut-être qu’un jour, j’oserai dire que je suis artiste. »
Son parcours est à l’image de ses œuvres : original. « Je suis partie de chez mes parents à 18 ans, pour faire des études sur Bordeaux. Mais rien ne me plaisait. » C’est à cette époque qu’elle découvre l’art contemporain. Mais sans électrochoc. Il faudra attendre bien plus tard, et de nombreux voyages, pour que dessiner devienne évident. « Quand je suis arrivée à Roubaix, j’ai animé des ateliers d’art plastique, en tant que travailleur social. J’ai commencé alors à peindre de plus en plus. »
Et voilà trois ans, une rupture affective lui fait prendre un nouveau tournant. Le bon. « J’étais dans une période vraiment difficile. Je me suis installée un atelier lilliputien, dans un coin de l’appartement. Et depuis, je n’arrête plus. »
Nicole Fraysse coupe, colle, peint, dessine. Sur des morceaux de bois de préférence. Ses tableaux sont colorés, et se regardent indéfiniment, afin d’être sur de capter toutes les nuances. « J’ai élaboré une série intitulée « Fil à livre ». Il s’agit de livres collés. Auxquels j’ajoute des épices, du tissu et du fil. Le fil, c’est un vrai lien, cela raccorde. »
Depuis un an, la chance sourit à cette quarantenaire désormais bien dans sa peau. Dix emplacements dans un restaurant, une vitrine dans un magasin, et puis cette exposition au musée Jacquart de Roubaix. « C’est une reconnaissance, notamment vis à vis de ma famille. Et puis je fais ce que j’aime. La création, c’est se retrouver avec soi-même. J’adore avoir les mains pleines de peinture et de colle. Oui, je suis heureuse aujourd’hui. »
Nicole Fraysse a cependant encore un rêve : exposer sur ses terres natales. Un voyage dans l’autre sens. Roubaix – Aurillac."

MARION CHAVOT

28 mars 2006

rencontre

le 1er avril, de 13h à 19h , avec plusieurs artistes et l'équipe du musée du Jacquard de Roubaix, nous vous invitons à venir nous rencontrer afin de découvrir nos travaux artistiques et d'en discuter ensemble.
Ce n'est pas un poisson d'avril.

24 mars 2006

blogger déconne!!!!

que se passe t il? blogger fonctionne très mal!!!!

rouge, vert

rouge, vert...

rouge comme un coquelicot...

vert comme du gazon...

musée du Jacquard (suite)

le musée du JACQUARD de Roubaix vous invite à venir rencontrer les artistes de l'exposition "tissé Métissé" le samedi 1er avril de 14h à 19h.
L'exposition est visible jusqu'au 05 mai 2006

www.madefla.50g.com

16 mars 2006

le retour

me revoilà avec des problèmes...kafkaïens..avec Wanadoo....j'expliquerai ça un jour! Un truc de dingue...
Bref je vais continuer à faire vivre ce blog...!!!!!

13 mars 2006

Rouge

on m'a proposé, aujourd'hui, de participer à un projet artistique.
Très brièvement, car j'ai oublié probablement des détails (excuse me Florence!) il s'agit de mettre en valeur un boulevard, où circulent beaucoup de voitures et de l'embellir. Qu'avec de la couleur on peut peut être mettre un peu de soleil à la fois dans le coeur des habitants de cette rue, des automobilistes qui y circulent, et pourquoi pas, des décideurs politiques, financiers etc etc...

Mettre en valeur en couleur...Tiens quelle idée!! et ben oui!!

Que vont faire les artistes?

sur une bâche ou du tissu avec un choix de couleur précis, faire une création qui va recouvrir une façade de maison. Je ne sais pas encore quelle façade, quelle dimension...mais une chose est sûre si j'accepte de participer au projet je vais devoir trouver un lieu assez grand pour imaginer quelque chose de 5 à 7 mètres de haut sur 2 mètre de large...C'est une supposition!!!peut être que c'est plus grand encore...moi qui rêve de grand, et bien là je suis servie!!!

La couleur que j'ai choisi parmi celles qui restaient, est le rouge!!
couleur passion, couleur violente aussi parfois, vivante ça c'est sûr...couleur des pays latins (un peu comme moi tiens!!), mais aussi des pays slaves...couleur de feu, couleur de vie...

J'ai déja des idées il me faut le lieu...On m'a proposé un garage...J'ai bien mon salon, mais ça va faire juste!!!!!!!

Bon j'attends des propositions de lieux pour créer pendant au moins deux à trois demi journées... merci d'avance!!


12 mars 2006

nouveau tableau



voici des petits bouts , des détails du dernier tableau que je suis en train de bricoler!!
50/60cm
techniques mixtes
2006

11 mars 2006

"La Montagne"

Aujourd'hui, une journaliste du journal "La Montagne", en formation à l'Ecole de Journalisme de Lille, est venue me rencontrer pour faire un portrait dans le cadre de sa formation et me proposer un projet pour le printemps.

Ce qui est assez fou, c'est que ce journal est celui de mon enfance, celui de ma région natale...
Ce qui est assez fou, c'est que cela fait deux mois qu'elle est sur Lille et que lorsqu'on lui a proposé le dossier de presse de "tissé métissé" elle espérait , je la cite, "y trouver une artiste auvergnate"... et mon dossier commence par mon lieu de naissance, Aurillac...Incroyable intuition...
Du bonheur...

04 mars 2006

le verbe peindre!

visite "tissé métissé"

Quelqu'un , un jour, m'a suggéré de proposer une visite "guidée" de l'expo "tissé métissé".
J'ai trouvé l'idée intéressante mais avec d'autres artistes ça serait plus vivant!!
Ceci dit, plusieurs personnes m'ont demandé d'être avec eux pour expliquer mon travail.
Au musée je ne sais pas combien de tableaux vont être exposés: 4 sûrs et peut être 7. Je ne sais pas encore!
Je ne sais pas si je suis capable d'expliquer ce que je fais. C'est pas réfléchi, c'est très spontané. J'ai une idée de départ: le support en général!! et la matière à utiliser.Après, c'est en fonction de la musique que j'écoute ou que j'ai choisi d'écouter, de la journée passée, des idées qui me trottent dans la tête, des rêves aussi et du temps celui qui fait dehors ...et du temps qui passe.

J'ai de mauvaises conditions de travail!!
Mon atelier est minuscule . Je me demande si parler d'atelier est juste. Une table à dessin transformée , de la lumière artificielle, et peu d'espace. Les formats des toiles sont un peu en fonction de cet espace réduit.

C'est une contrainte réelle puisque mon plus grand rêve est de pouvoir peindre sur des grands formats à même le sol ... Un fantasme mégalo probablement!!!

Depuis un an je peins sur bois . C'était un support nouveau, pas exploité toujours la toile... même encore maintenant...Le bois c'est plus sensuel, plus vivant, ça me laisse plus de liberté ; je ne peux pas l'expliquer...

J'aime aussi travailler auprès des enfants dans l'école où j'interviens . Ils sont spontanés, nature et n'ont pas peur de la critique : ils aiment ou ils n'aiment pas . C'est franc, sans détour, vrai. Du coup ils s'expriment sans difficulté...ou presque... On va fignoler leurs travaux et on va essayer de préparer une expo pour leurs parents.

Peindre c'est du bonheur!!!