28 janvier 2007

Chagall

8 commentaires:

Anonyme a dit…

"L'art nous protège de la vérité qui tue"
Niescht by Neutron

Anonyme a dit…

A propos du Changement Climatique : vous savez sans doute qu’il suffit d’un film à succès (et encore à succès ?...) pour FAUSSER la perception d’une menace ou de l’histoire d’un homme ou d’un pays chez beaucoup ! Alors allez vite lire et imprimer les interviews parues dans "Libé" : et j’espère qu’à l’avenir personne ne continuera à accorder crédit à la thèse du "Jour d’après". C’est un divertissement, et pas plus !

Allez vite lire :

« Les arguments sont scientifiques et non politiques »

« La menace d’un changement climatique dangereux se confirme »

« Les climatologues enfoncent le clou »

neutron

Anonyme a dit…

http://www.inln.cnrs.fr/meteo.php3?s=07005&d=2007-01-15

le lien est là
neutron

nicole a dit…

excuse moi que veux tu dire lorsque tu parles des climatologues?

Anonyme a dit…

Ce sont les chercheurs spécialistes des sciences du climat et de l'environnement.

nicole a dit…

je sais ce qu'est un climatologue!!! mais que veux tu dire quand tu écris "ils enfoncent le clou" peux tu en dire davantage?

Anonyme a dit…

«La teneur en gaz carbonique de l'air est passée de 280 parties par million (ppm) avant l'ère industrielle à 379 ppm en 2005. Cette augmentation est responsable à 70 % du réchauffement en cours. Elle provient directement de la combustion du charbon, du pétrole et du gaz naturel, qui représentent 80 % des sources d'énergie de nos sociétés. Nos émissions de gaz carbonique ont augmenté de plus de 3 % par an entre 2000 et 2005, contre moins de 1 % entre 1990 et 1999. Elles ont atteint 7,9 milliards de tonnes de carbone en 2005, 28 % de plus qu'en 1990. Cette croissance risque de se poursuivre durant plusieurs décennies, en raison des gigantesques réserves de charbon. Il faut y ajouter 1,5 milliard de tonnes de carbone par an, dues à la déforestation tropicale. Ce phénomène est cumulatif : le CO2 émis aujourd'hui ne sera pas totalement résorbé avant un siècle. En outre, si aujourd'hui près de 55 % des émissions sont stockées par les océans et la végétation, cette part pourrait baisser à cause d'une circulation océanique moins intense et d'une accélération de l'activité microbienne du sol. D'autres gaz émis par l'homme (méthane, CFC, protoxyde d'azote) contribuent à l'effet de serre, mais le CO2 constitue le principal facteur du changement climatique.»

Philippe Ciais, du laboratoire des sciences du climat et de l'environnement.

Il est urgent de cesser la combustion de produits fossiles (bois, charbon, pétrole, gaz) de favoriser la production d'énergie à partir de "combustibles" non producteurs de gaz à effet de serre; mais c'est une idée des pays "riches".
En Afrique il y a le soleil mais pas les panneaux solaires, alors on exploite les mines de charbon, ou les gisements de pétrole et de gaz, dont bien évidement les bénéfices profitent aux compagnie des pays riches.

neutron

Anonyme a dit…

Demain, Le 1er février 2007, dans toute la France :

Participez à la plus grande mobilisation des citoyens contre le Changement Climatique !


L'Alliance pour la Planète (groupement national d'associations environnementales) lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète : tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00 . Il ne s'agit pas d'économiser 5 minutes d'électricité uniquement ce jour-là, mais d'attirer l'attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d'énergie et l'urgence de passer à l'action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

Pourquoi le 1er février ? Ce jour là sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d'experts climatiques des Nations Unies. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l'urgence de la situation climatique mondiale.

Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique, moins de trois mois avant l'élection présidentielle!


Faites circuler au maximum cet appel autour de vous et dans tous vos réseaux ! Faites-le aussi apparaître sur votre site Internet et dans vos news letters

Contact/ information : Cyrielle, Les Amis de la Terre : 01 48 51 18 95.

By neutron