09 décembre 2005

pensée

"j'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence" A.France

2 commentaires:

francis a dit…

permettez-moi de contredire anatole france: les sales temps qui contraignent nos vies aujourd'hui tendent à prouver qqchose dont j'étais déjà persuadé
(bécaud a baigné mon enfance): l'indifférence n'est en aucun cas un signe de sagesse. et je pense même que les passions, même si elles aveuglent ou égarent parfois, recélent bcp plus de sagesse que l'indifférence.
quant à la folie, elle relève selon moi souvent de pbm de communication, et c'est certainement elle qui subtilement guide les meilleurs artistes!!!
personnellement, et quelque soient les tares qu'ainsi j'avoue: "j'ai toujours préféré la sagesse ou la folie à la passion et à l'indifférence."
Après cela, quelqu'un a-t-il raison? toute approche de la vie, ou simplement de la pensée, n'est-elle pas qu'un insoluble paradoxe?

nicole a dit…

je vous l'accorde ce n'est pas une bonne citation. j'ai été un peu rapide , comme souvent!en la relisant hier soir je n'était pas convaincu de la "sagesse de l'indifférence"... mais A. France avait peut être une autre déf ; elle n'est peut être pas au sens de Bécaud

l a passion rend fou, ou folle...parfois, nous éloigne de nous même et de la création ;mais la folie peut nous révéler aussi
l'indifférence n'en parlons pas !!